La Chanson de Roland

Ils sont toujours deux. Roland et Olivier, Marsile et Charlemagne, Ganelon et Blancandrin, Gérin et Gérier… Ils sont aussi deux jongleurs. L’un est normand et turc, l’autre est indo-normand, et ils jonglent entre saz et bendir, entre le français du xxie siècle et le vieil anglo-normand de Guillaume le Conquérant.
En vieux français et en décasyllabes modernisés par Nicolas Lakshmanan.

Récital

• Samedi 25 mars 2017 à 16h – Bibliothèque Sainte-Barbe, Amphithéâtre

Comments are closed.