Circé

Ulysse chez Circé, ou Les Errances d’Ulysse (création 2004)

Le Théâtre Démodocos, fidèle à sa vocation première, joue l’Odyssée d’Homère. La force dramatique et comique du récit immémorial parle aux plus grands et aux plus jeunes. Ulysse affronte le Cyclope, côtoie la magicienne Circé, et rencontre ses compagnons de la guerre de Troie aux enfers. Enfin, la déesse Calypso veut le rendre immortel… (durée 1h10). Le spectacle Circé est né ainsi, pour cinq comédiens, sur un bateau. A Avignon, quatre comédiens interpréteront ce spectacle comique, souvent joué devant les jeunes publics des collèges. La sulfureuse Circé y parle grec ancien, les satyres sont sommés par la Muse d’interpréter des rôles à contre-emploi, mais bientôt, la logique reprend ses droits et l’épopée se déroule, scène après scène, sous les yeux du public qui ne voit pas le temps passer et est toujours déçu de voir la fin du spectacle arriver trop tôt !

Aussi proposons-nous un nouveau volet, la suite de l’histoire : Ulysse, après la mort d’Elpénor, reçoit le conseil de Circé d’aller chez les morts interroger Tirésias. Cette descente aux enfers sera créée à Vaison-la-Romaine le 7 juillet 2004. Ulysse chez Circé, Avignon, 2004, Condition des Soies, 19h45, du 8 au 30 juillet.

CIRCE8_WEB CIRCE9_WEB CIRCE11_WEB CIRCE12_WEB circeapo

Ulysse parvient chez CIRCÉ la magicienne.
Ses compagnons se font transformer en cochons.
Ulysse, aidé d’Hermès, vient à bout des sortilèges de Circé, et entre dans le lit de la déesse…

Ulysse fait un ultime voyage dans le monde des morts, à la recherche de son retour. Aux enfers, il croise les ombres de sa mère, et celle d’Agamemnon, le roi des rois, tué par Clytemnestre. S’élève alors le chant de CASSANDRE…

Deux spectacles courts, pour cinq comédiens.

 

Comments are closed.